De Kuopio à Rovaniemi, la ville du Père Noël, puis jusqu’à Ullas, les paysages défilent bien vite sous nos yeux, à l’allure d’un documentaire sans fin valorisant la douce saison de l’automne.

 

Part. 3

06.09.2016 

- A la poursuite de l'inconnu -

Les arbres, passant de verts flamboyants à des couleurs plus discrètes pour finalement laisser se réveiller des rouges ou oranges criards à quelques endroits, viennent doucement rendre ces forêts infinies encore plus sublimes qu’elles ne l’étaient dans le sud.

 

Au fil des rencontres, nous découvrons de magnifiques endroits en pleine nature où passer la nuit, où nous nous offrons la possibilité de passer un moment privilégié avec certains des habitants les plus vieux de la région de la Laponie,  les fameux rennes Finlandais.

 

Aussi beau que tout animal sauvage peut l’être, ces créatures vivants le plus souvent en famille nous font rêver par leur délicatesse à poser cette immense masse corporelle, pas après pas, au gré des hasard, au cœur de cette nature fraîche et humide, gorgée d’eau. Leurs bois majestueux, relevant encore plus le sentiment de royauté qu’il dégage, apparaissent comme des sculptures fines et minutieusement dessinées, sur leur pelage blanc ou grisonnant. Aussi doux que cela puisse paraître, et si notre première envie est bien de s’approcher pour un câlin furtif, nous ne nous laissons pour autant pas aller à ce rêve, et ce, même en les trouvant au plus près de la tente, n’oubliant à un aucun moment, leur instinct sauvage et leur dangerosité.

 

Au fil du voyage ces rencontres furtives deviennent une partie de la composante des forêts naturelles qui défilent sur les bas côtés.

 

Les arrêts aléatoires, dues aux emplois du temps de nos conducteurs d’auto-stop, nous font prendre le temps de profiter d’un coucher de soleil sur le lac ou d’une forêt vierge et odorante, ou encore de petit bar en bord de route, typiquement Finlandais, entre deux villages hors du temps.

 

Notre itinéraire se voit alors tout à coup changer subitement et nous mener vers un parc national que nous aurions manqué, ou à la poursuite d’un chemin qu’un de nos conducteurs de passage nous aurait vivement recommandé. (...) -SUITE PART.4-

1/2

PORTEUR DE SONGE | AURELIE STAPF

  • Instagram - aurélie stapf
  • Facebook - aurélie stapf
  • Behance - aurélie stapf
  • LinkedIn - aurélie stapf

Racontons ensemble votre histoire,

votre marque, votre entreprise !

Discutons !

contact@porteurdesonge.com

Échangeons !

Rencontre sur Paris ou

dans la France entière.

+33 (7) 52 45 32 19

Découvrez-en plus !

© Tous droits réservés - Aurelie Stapf  . 2015-2018